Cet ouvrage rassemble deux champs d’interventions des CEMÉA.
L’égalité des genres est une question de principe, en effet, l’un des premiers combats des CEMÉA en Belgiquea été d’organiser et d’encadrer des colonies de vacances mixtes et de mettre en place des formations d’animateurs et d’animatrices mixtes également, à une époque où la non-mixité était la norme.
Au début du projet, certaines réactions de nos partenaires et de nos militant-e-s laissaient penser que la lutte pour l’égalité hommes-femmes était un combat dépassé, voire gagné. Mais au fur et à mesure de l’avancée des travaux, au fil des formations et des actions de sensibilisation auxquelles ont pris part plusieurs de nos formatrices et formateurs, nous nous sommes rendu-e-s compte que, malgré certains progrès réels réalisés en matière d’égalité des genres, les stéréotypes sexués, sources de discriminations et d’assignations, étaient encore bien présents et actifs dans notre société et que nous nous trouvions face à un véritable enjeu éducatif !
Pour ce qui est des CEMÉA et de l’école. Aujourd’hui, les slogans autour de l’éducation se ressemblent. Dans la majorité des discours qui entourent les dispositifs pédagogiques, les idées de l’Éducation Nouvelle ont été reprises : « l’enfant au coeur des dispositifs pédagogiques », « le projet, outil d’apprentissage », e t c . […]. Pour les CEMEA, il est donc nécessaire pour les acteurs et actrices de l’éducation d’être au clair avec les intentions qui orientent les choix pédagogiques, au risque de considérer la technicité des apprentissages comme une fin en soi, alors qu’elle est un des instruments d’un changement social.

L’Éducation Nouvelle en Mouvement

Réflexions, questions & mises en perspective

"Manuels scolaires et stéréotypes sexués : 
éclairages sur la situation en 2012 étude exploratoire"
Décembre 2012