Secteurs Projets particuliers Festival du Film d’Education

Festival du Film d’Education

Festival du Film d’Éducation de Bruxelles 2017 - Deuxième édition

Les CEMÉA belges proposent le deuxième festival du film d’éducation à Bruxelles qui aura lieu du 14 au 17 décembre au Petit Théâtre Mercelis à Ixelles.

Comme l’an dernier, nous vous proposons de découvrir une programmation diversifiée au fil des jours pour vous plonger dans des histoires de vie et voyager dans des univers très différents.

Des personnages authentiques au cœur de ces films de fiction, d’animation ou de ces documentaires, qui nous feront grandir, réfléchir, partager avec d’autres nos émotions, qui stimuleront l’intelligence de chacun... et nous aideront à comprendre les grands enjeux d’éducation et de transmission de notre époque.

La programmation de ces journées apportera des regards multiples sur l’éducation.
Les films seront suivis d’un dialogue qui permettra à chacun d’apporter son avis, ses réflexions, ses questions … ces temps de dialogue ouvriront de nouvelles perspectives. Différents invités nous feront le plaisir de prendre part à ces moments d’échanges. Faites votre propre parcours au fil des films présentés …

Le festival invite tous les acteurs et actrices de l’éducation, responsables associatifs ou politiques et tout-e-s les citoyens, citoyennes à se retrouver de manière sensible lors de ces quatre journées pour initier ou continuer des utopies concrètes.



Festival du Film d’Education 2017 - 2018

Précédemment... en 2017

Festival du Film d’Éducation de Bruxelles 2017 - Deuxième édition

Les CEMÉA belges proposent le deuxième festival du film d’éducation à Bruxelles qui aura lieu du 14 au 17 décembre 2017 au Petit Théâtre Mercelis à Ixelles.

Nous vous proposons de découvrir une programmation diversifiée au fil des jours pour vous plonger dans des histoires de vie et voyager dans des univers très différents.

Des personnages authentiques au cœur de ces films de fiction, d’animation ou de ces documentaires, qui nous feront grandir, réfléchir, partager avec d’autres nos émotions, qui stimuleront l’intelligence de chacun... et nous aideront à comprendre les grands enjeux d’éducation et de transmission de notre époque.

La programmation de ces journées apportera des regards multiples sur l’éducation.
Les films seront suivis d’un dialogue qui permettra à chacun d’apporter son avis, ses réflexions, ses questions … ces temps de dialogue ouvriront de nouvelles perspectives. Différents invités nous feront le plaisir de prendre part à ces moments d’échanges. Faites votre propre parcours au fil des films présentés …

Le festival invite tous les acteurs et actrices de l’éducation, responsables associatifs ou politiques et tout-e-s les citoyens, citoyennes à se retrouver de manière sensible lors de ces quatre journées pour initier ou continuer des utopies concrètes.



Pré-programmation & réservations du festival du film d’éducation 2018

Deux cancres
Un film école

Soixante minutes. Avec Angelo, mon fils, c’est la durée moyenne que prennent les devoirs d’école. Les jours, les mois, les années se suivent, rythmés immanquablement par cette heure passée ensemble. Une heure, une bataille. L’angoisse de l’échec scolaire face à l’enthousiasme d’apprendre.
Durant quatre années, ce papa réalisateur a filmé le moment quotidien où la famille devient suppléant de l’école, où la contrainte et l’amour s’entremêlent… La pratique des devoirs vue du côté de la famille…

DEUX CANCRES / Pair of dunces_Trailer 1 from Girelle production et multimedia on Vimeo.


Réservez vos places

Enfants du terril
Un film Parcours de vie

"Enfants du terril", c’est l’histoire de jeunes Lensois. Loïc, 15 ans, qui souffre de phobie scolaire et peine à terminer sa classe de troisième. Et Théo, son frère, encore protégé par l’innocence de ses 10 ans, et qui transforme les ruines de son quartier en vaste terrain de jeux.
Tous deux habitent au 12-14, une petite cité minière délabrée de la ville de Lens. Patricia, leur mère, se bat pour maintenir la cohésion familiale et assurer un avenir à ses fils. Le film parle de pauvreté, de misère sociale et culturelle. "Entre représentations allégoriques et détresse du quotidien, ce documentaire est une réflexion sur les effets dévastateurs de la pauvreté et sur la perte de confiance dans m’avenir qui menace les deux frères"


Enfants du terril [Teaser] from FIGRA on Vimeo.


Réservez vos places

Vivement l’école
Un film école

En 2000, avec des enseignants expérimentés venus de tout le département, l’école publique Hélène Boucher, située dans un quartier dit "défavorisé" de Mons-en-Baroeul (Nord), fait le pari de se transformer en école expérimentale Freinet. Quinze ans plus tard, les résultats sont là et les enfants retrouvent le goût d’aller en classe.

Pour comprendre le rôle joué par la méthode Freinet dans l’apprentissage des écoliers, la réalisatrice Isabelle Cadière s’est invitée dans cette classe du Nord, comme l’avait fait quelque temps auparavant des chercheurs de l’Université de Lille.Cette pédagogie semble avoir porté ses fruits si l’on en juge par le plaisir que les enfants ont à aller à l’école et celui d’apprendre dans le film "Vivement l’école". Grâce aux témoignages des professeurs des écoles et la complicité des enfants, Isabelle Cadière décode pour nous cette réussite étonnante.


Réservez vos places

Au bonheur des dames
Un film Parcours de vie

« Elles » ont de 20 à 65 ans. Elles sont « femmes de ménage » comme on le dit encore trop souvent. Tous les matins, elles s’en vont travailler chez les autres. Certaines d’entre elles n’ont pas fait d’études, elles ont connu le travail en usine ou au noir ; d’autres ont été vendeuses, éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes...
Il y a eu les basculements de la vie : un homme qu’on quitte ou qui s’en va, les gosses qui attendent, des horaires qui rendent impossible la vie de famille dans un travail qu’on aimait... Puis on plonge dans le travail ménager : ce travail dont personne ne veut et qui depuis la nuit des temps est réservé aux femmes. Un travail qui, à en croire une opinion encore très largement répandue, n’exigerait aucune qualification.


Au Bonheur des Dames ? | Bande annonce from Le Parc Distribution on Vimeo.


Réservez vos places

La domination masculine
Un film éducation à l’égalité des genres

" Je veux que les spectateurs se disputent en sortant de la salle ", c’est ce que disait Patric Jean en tournant La Domination masculine.
Peut-on croire qu’au XXIème siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un " compagnon dominant " ? Que penser d’hommes qui subissent une opération d’allongement du pénis, " comme on achète une grosse voiture " ?
Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que nos attitudes collent rarement à nos discours.
L’illusion de l’égalité cache un abîme d’injustices quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où vous jouez votre rôle.
À travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité.


Réservez vos places

La chasse au Snark
Un film Santé mentale

Fondé en 1973 à la Louvière, dans un projet d’autogestion et d’éducation non-répressive, le Snark accueille en internat-école une trentaine de jeunes jugés inadaptés au système scolaire classique en raison de troubles du comportement.
Le film accompagne la vie de l’institution le temps d’une année, entre ados en souffrance et éducateurs sur la brèche. Il dit la relation jeunes-adultes comme un lien fragile, sans cesse à réparer, la parole comme un fil ténu qui se noue, se tend, jusqu’à rompre parfois.

François-Xavier Drouet - La chasse au Snark (bande annonce) from Cédric Jouan on Vimeo.


Réservez vos places



Enregistrer au format PDF flux RSS
Recherche
Notre actualité
Connexion
Créer un compte
Facebook
Abonnement
Recevoir la lettre d'infos
Mais aussi...



Copyright 2014 - © CEMEA | Tous droits réservés

réalisé par Vertige