Les objets connectés du quotidien (smartphones, tablettes, laptop, PC, consoles de jeux…) sont pour certain-e-s des outils inévitables pour le champ de l’éducation et à éviter, voire à proscrire, pour d’autres. Au-delà de simples outils de communication ou de divertissement, ils ouvrent un spectre infini d’activités et de réflexion, mais leur mode d’utilisation n’est jamais neutre. Entre logiciels propriétaires et logiciels libres, automatisation et maîtrise, l’acte posé peut devenir un acte conscient et politique. Le groupe  Numérique réfléchit ainsi à quelle place donner à ces outils connectés dans le champ de l’éducation, afin de reprendre du pouvoir d’agir dans son quotidien et dans son action éducative.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à numerique cemea.be