Secteurs Formations à la demande Présentation des Formations à la demande

Présentation des Formations à la demande

Les CEMEA peuvent élaborer des formations spécifiques en réponse aux demandes d’associations, de groupes, d’équipes, de pouvoirs organisateurs...
Nous proposons des dispositifs variés (des formations résidentielles ou non, en continu ou échelonnées dans le temps, des échanges de pratiques, des accompagnements…) pour renforcer son action, favoriser l’émancipation individuelle et collective, soutenir une posture réflexive sur ses pratiques et se forger un regard critique sur la société au travers des enjeux actuels de l’éducation.

Des temps de rencontre permettent de déterminer les besoins et de construire un temps de formation approprié. Afin d’articuler les préoccupations du terrain avec nos exigences pédagogiques, un cadre de formation sera établi pour permettre de se détacher du quotidien, de prendre en compte la réalité concrète des participante-s, ainsi que leur contexte d’action et d’imaginer des pistes de développement au-delà du temps de formation.

Ci-dessous, quelques propositions de formations qui peuvent être organisées à votre intention. Le lieu et le moment sont à négocier (prévoir minimum deux mois avant l’organisation de la formation).

Travailler et communiquer en équipe

Le déroulement du travail au sein d’une équipe éducative se base sur un fonctionnement efficace, des modes de communication de qualité, la participation active de chacun-e à la mise en oeuvre d’un projet commun.

Les traitements différenciés, les rivalités, l’implicite et les non-dits, les écarts aux règles communes peuvent être source de tensions et avoir des répercussions négatives dans l’action éducative quotidienne et l’attention portée aux enfants, aux jeunes.

Comment parler de son vécu, de ses observations, amener ses idées, se répartir les tâches, accueillir un nouveau membre de l’équipe, décider ensemble… ? Autant de questions qui concernent le travail à 2 ou 3 ou la dynamique d’une équipe dans son ensemble.

L’Éducation Permanente : une pratique d’animation émancipatrice

• Clarifier le concept d’éducation permanente, au départ des représentations des participant-e-s.
• Interroger ses pratiques d’animation et formuler des objectifs poursuivis à l’égard des participant-e-s en fonction du cadre d’intervention ; expérimenter différents modes d’animation de groupe.
• Analyser ses pratiques à l’aide d’outils référentiels et d’analyse (Crozier, Ardoino, Lesne, Anzieu...).
• Envisager des évolutions de sa pratique vis-à-vis de son public. L’Éducation Permanente : une pratique d’animation émancipatrice

Réfléchir le travail : « Tu fais quoi dans la vie ? »

Dès notre plus jeune âge, nous sommes sans cesse confronté-e-s (en famille, à l’école, entre ami-e-s, dans les médias...) à différentes représentations du monde du travail : il y a les travailleuses, les fainéantes, les bourreaux du travail, les tire au flan, les profiteurs du système...
De quoi nous forger une vision profondément inscrite en nous et qui influencera notre propre relation au travail !

• S’interroger sur la place du travail dans notre société, ses différentes représentations et les valeurs qui lui sont associées.
• Repérer, identifier et questionner les stéréotypes et préjugés autour du travail ou du non-travail (loisirs, vacances, incapacités, chômage, etc.) véhiculés par la société et/ou que nous a transmis notre éducation, notre histoire personnelle.
• Réfléchir à comment ces représentations influencent notre rapport à l’autre et aux valeurs que nous portons, consciemment ou inconsciemment, par rapport à cette notion de travail, tant au sein de nos activités professionnelles que dans notre vie de tous les jours.

La parole, outil d’émancipation

Parler dans une réunion ou dans un groupe, prendre la parole en public, exprimer des réflexions, des émotions et des convictions, argumenter, convaincre… autant d’enjeux dans la parole qui mobilisent dès lors des dimensions personnelles (confiance, estime de soi, posture…), mais aussi sociales voire sociétales.

La parole est relation et induit des rapports de force, rapports de classe, relations de genre, rapports à la domination/soumission.

Quelle parole est donnée, prise, refusée, laissée, assumée… et au nom de quoi ? Une formation pour réfléchir à son propre rapport à l’expression orale, s’essayer et prendre goût à parler, dire, se dire, communiquer...

Espace(s) à penser

Les grands magasins, les stades de foot, les cinémas et les salles de spectacle, les gares et les aéroports, les rues, les parcs… autant d’espaces qui s’offrent à nous, dans notre quotidien. Ou plutôt qui donnent l’impression de s’offrir à nous. Car tous ces espaces sont envisagés, réfléchis et construits dans des logiques (d’urbanisme, de marketing, de gestion des risques…) qui nous échappent parfois et ont pourtant une influence considérable sur nos comportements et nos actes.

• Observer, se balader, photographier ou filmer, lire des plans, décoder… pour prendre conscience des logiques qui sous-tendent les aménagements d’espaces privés ou publics.
• Faire des liens avec les pratiques d’animation et de formation : la prise en compte du milieu, les aménagements, les activités, les espaces dédiés ou libérés… Quelles influences du milieu sur les activités proposées ? Comment est aménagé l’espace de l’action éducative ? Selon quels critères, avec quels objectifs ?

Choix des activités : lesquelles et pourquoi ?

Les activités proposées répondent à des objectifs pédagogiques différents selon le cadre, les lieux et les moments d’animation (dans les temps de loisirs, en institution...).

• Se questionner sur ses pratiques éducatives afin d’en retrouver le sens ; prendre du recul, confronter les expériences…
• Vivre et expérimenter des activités ludiques, de communication et d’expression ; les analyser et déterminer leur pertinence en fonction du projet pédagogique, du public, du terrain d’action...
• Formuler des objectifs et des orientations éducatives à atteindre ; réfléchir à l’équilibre et au rythme des activités (temps libre, temps organisé).
• Envisager la manière d’aborder les changements en équipe, sur le terrain.

Pour toute demande spécifique ou pour tout renseignement complémentaire concernant l’organisation d’une formation pour votre terrain d’action, contacter les CEMEA au 02/543.05.90


Enregistrer au format PDF flux RSS
Recherche
Notre actualité
Connexion
Créer un compte
Facebook
Abonnement
Recevoir la lettre d'infos
Mais aussi...



Copyright 2014 - © CEMEA | Tous droits réservés

réalisé par Vertige