Les CEMÉA c’est un projet laïque progressiste et humaniste international.

Les CEMÉA ce sont des méthodes d’éducation active.

Les CEMÉA c’est un Mouvement d’Éducation nouvelle.

Les CEMÉA, en tant que Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation active :

 • s’appuient depuis 1947 en Belgique sur une pratique permanente de recherche pédagogique et un travail réflexif au sein d’équipes et de groupes de travail.

 • regroupent des militant-e-s, volontaires ou salarié-e-s, engagé-e-s dans les réalités concrètes du travail éducatif et socioculturel  ;
 
 • produisent des actions éducatives et des innovations pédagogiques inscrites dans leur environnement, des publications issues de ces expériences  ;
 
 • envisagent la globalité de l’éducation par l’articulation d’expertises développées sur différents terrains (animation, petite enfance, école, santé mentale, accueil temps libre, égalité des genres...)  ;

 • agissent dans l’éducation comme vecteur de transformation sociale et de progrès  ;
 
 • luttent contre les exclusions et les inégalités et basent leur action sur le respect de chaque personne et l’acceptation des différences  ;
 
 • défendent la liberté d’expression et luttent contre toutes les formes d’obscurantisme  ;
 
 • participent et se nourrissent de pratiques de plus de 30 associations d’Afrique, d’Amérique latine, de l’Océan indien et d’Europe regroupées au sein de la Fédération Internationale des CEMÉA (FICEMÉA).
 
 • font vivre aux participant-e-s les options éducatives défendues telles que la confiance, l’autonomie, le respect des rythmes, la valorisation des compétences...  ;
 
 • privilégient l’engagement personnel et s’appuient sur le groupe comme facteur d’évolution, de confrontation constructive, de questionnement et d’action  ;
 
 • proposent des situations pédagogiques variées soutenant les rencontres, le partage de savoirs, savoir-être et savoir-faire en appui de l’expérience des participant-e-s  ;
 
 • forgent un regard critique sur la société  ;
 
 • proposent un accueil pour tous et toutes  ; que ces personnes soient volontaires ou salarié-e-s, engagé-e-s dans des actions culturelles, éducatives, sociales…

«  Chaque action que nous menons continue à être pensée de manière singulière et originale comme un nouveau Centre d’entraînement. Parce que les méthodes d’éducation active que nous continuons d’inventer (raison pour laquelle l’Éducation nouvelle reste nouvelle  !) poursuivent leur combat pour plus d’humanité et d’égalité, de prise en compte des personnes et de leurs parcours, pour une relation saine au milieu et à son environnement, particulièrement au moment où les impacts de l’activité humaine sur notre planète ne font plus aucun doute.  » CEMÉACTION, Septembre 2019