Week-end du doc de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Week-end du doc de la Fédération Wallonie-Bruxelles


JPEG - 33.4 ko

Le vendredi 15 novembre à 18h à la salle polyvalente Mercelis. 13 rue Mercelis 1050 Ixelles.. Rencontre/débat avec les réalisateurs

Le geste ordinaire
de Maxime Coton-2011 - 64’ distribué par le Centre Vidéo de Bruxelles.

Le film dresse le portrait d’un homme discret, d’un ouvrier. Portrait de Marc Coton, père du réalisateur. Échos d’un mutisme chaleureux qui aura jusque-là laissé sa famille loin du vacarme de l’usine sidérurgique où il travaille depuis 30 ans. Histoire d’une transmission inachevée, d’une promesse silencieuse : « tu seras un autre homme, mon fils ». Le film aboutit à une réconciliation glanée au gré des jours et au plus près des gestes quotidiens.

Le réalisateur proposera également en carte blanche :

Lettre à Mohamed
Un film de Christine Moderbacher – 35’ – 2013 – distribué par le Centre Vidéo de Bruxelles.

Tourné durant la première année après la révolution tunisienne Lettre à Mohamed est un voyage poétique à travers un pays troublé. Entre révolution et nouveau système politique, dictature et premières élections, ordre et chaos, ce film dévoile un paysage de désillusion, mais aussi d’humour et d’espoir. Une lettre, compilation de fragments qui témoignent de rencontres et traduit les impressions de la cinéaste.

Same shit different day

Un film de Maud Girault – 20’

Une rencontre à trois têtes, au coeur de Montréal, chez John, Léo et Roland. L’un, vieil homme, tassé dans son fauteuil roulant, clope au bec, ère dans la cuisine ; un autre, dans sa chambre, prépare une toile. Dans cette maison où vivent d’anciens détenus, chacun entre ses murs fait passer le temps.

Le samedi 16 novembre à 14h au Centre culturel de liège Les Chiroux Place des Carmes 8, 4000 Liège de Liège | Place des Carmes, 8 - 4000 Liège . Rencontre/débat avec les réalisateurs

Ombre et lumières

de Charline CARON et Antonio GOMEZ GARCIA (Leïla Films) - 2012 - 53’

Au départ, il s’agissait d’une excuse pour sortir de sa cellule. Pourtant, rapidement, Alfonso, Angelo, Enzo, Ekrem et Farid découvrent que le théâtre est plus qu’une occupation. Ils parlent de leur réalité, se confient aux autres. Ils apprennent à lâcher prise, à utiliser leur voix et leur corps d’une autre manière. Ils se mettent au service d’une fable commune à raconter. Le vécu de ces hommes devient le matériau de base d’une création collective. L’histoire se construit scène par scène. Entre plaisir et exutoire, la parole de neuf hommes privés de liberté se révèle.

En Compétition au prochain festival du film d’éducation d’Evreux qui se déroulera du 3 au 7 décembre 2013

Le réalisateur proposera également en carte blanche :

Le geste ordinaire
de Maxime Coton-2011- 64’ distribué par le Centre Vidéo de Bruxelles.

Renseignements et réservations dans la limite des places disponibles : frg cemea.be ou 04/274.50.06 ou 04/253.08.40



Enregistrer au format PDF flux RSS
Recherche
Notre actualité
Connexion
Créer un compte
Facebook
Abonnement
Recevoir la lettre d'infos
Mais aussi...



Copyright 2014 - © CEMEA | Tous droits réservés

réalisé par Vertige