Rares sont les professions où les employé-e-s apportent du matériel de chez eux-elles. Pourtant, qui n’a jamais été interpellé-e par un-e proche d’enseignant-e ou un-e prof ? « Tu me gardes les pots de yaourt ! », « T’aurais pas du tissu ou de la laine en trop ? ». 
Les annonces d’instits sur les réseaux sociaux fleurissent : recherche livres, jeux, mobilier, matériel de bureau gratuit ou à petits prix ! Car certain-e-s vont même jusqu’à dépenser leurs deniers pour acquérir des fournitures afin d’aménager leur classe ou de mener des projets avec leurs élèves. Il est courant de croiser des enseignant-e-s sur des brocantes, véritables cavernes d’Ali Baba !

photo : Mika Baumeister on Unsplash

Vous avez la possibilité de recevoir la Chronique École tous les mois dans votre boîte mail, pour cela il suffit d’écrire à ecole cemea.be