« Et si l’école pouvait encore quelque chose pour notre avenir...  »

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Parce que transformer le monde, la société, passe d’abord par transformer l’École !

Dans son dernier ouvrage Ce que l’école peut encore pour la démocratie, Philippe Meirieu dresse le constat que «  face aux inégalités et aux injustices, à la montée des individualismes et des intégrismes, aux crises de toutes sortes qui menacent notre avenir commun », il est urgent de repenser l’École aujourd’hui.

Un constat rejoint notamment par le groupe École des CEMÉA, qui ne cesse, au travers de ses chroniques mensuelles (maintenant réunies dans un livre : Et si l’école... 22 chroniques pour changer l’éducation, de dénoncer l’entretien de paradigmes qui « dénaturent » l’école.

Des chroniques pour réfléchir le quotidien et les fausses évidences ; pour transformer sa pratique, sa classe, son école.

Interroger l’école par le prisme de son rôle démocratique, c’est lui redonner sa place dans la cité dans toutes les dimensions sociales, culturelles, économiques et politiques.

Pour que cette école devienne une école de la curiosité, de l’audace, de la mixité, de l’émancipation individuelle et collective, une école de la vie...

UN ENTRETIEN À RÉ-ÉCOUTER ICI :

 « Et si l’École pouvait encore quelque chose pour notre avenir...  »

Avec  :

Philippe Meirieu  : Militant engagé, actuel Président des CEMÉA France, il est professeur honoraire en sciences de l’éducation à l’université Lumière-Lyon-II. Il a également écrit plusieurs ouvrages, comme « Pédagogie : le devoir de résister » (2007) « Le Plaisir d’apprendre » (2014), "Lettre à un jeune professeur" (2016) ou encore « La Riposte » (2018). Son dernier livre s’intitule « Ce que l’école peut encore pour la démocratie - Deux ou trois choses que je sais (peut-être) de l’éducation et de la pédagogie - » (2020).

Le groupe École des CEMÉA : Ce groupe affirme que l’école doit être un véritable lieu d’émancipation individuelle et collective en prenant soin de chacun-e, de ses acteurs-actrices, adultes comme enfants. Il se donne comme objectif de réfléchir les évolutions nécessaires pour la transformer en veillant à : penser la globalité du système et inscrire la pédagogie comme marqueur d’une politique engagée ; considérer les différents types de savoirs (contenus relationnels, sociaux, culturels...) et leur place dans l’institution ; envisager les conditions de développement et de réussite des enfants et des adolescent-e-s. Une Chronique mensuelle est écrite par le groupe et diffusée par les CEMÉA. Le livre « Et si l’école... 22 chroniques pour changer l’éducation » en est un condensé.

 

Pour toutes questions nous vous invitons à contacter le groupe École au 02 543 05 90 ou au 04 274 50 05 ou par mail à ecole cemea.be

photo : Causette n°54, mars 2015

 

Un évènement en partenariat avec :

 
 

Portfolio